Conseils

LA SANTÉ DU HUSKY

Le Siberian Husky n’est pas un chien fragile. Il ne craint ni le froid ni la chaleur.
Si vous le vaccinez tous les ans, le vermifugez 4 fois par an, vous n’aurez pas de problème.

Dans tous les cas, ayez le réflexe du thermomètre, si vous le trouvez bizarre prenez lui la température
(température rectale normale 38° 39°), en cas de problème consultez votre vétérinaire.

LE  CARACTÈRE DU HUSKY

Le Sibérian Husky est un chien très amical envers l’homme, il ne montre jamais d’agressivité envers les enfants ni les étrangers.
Ce n’est pas un chien de garde mais un chien de compagnie qui n’aime pas être seul. Il vit en meute et à ce titre il n’aime pas la solitude.
Si vous désirez avoir un Siberian Husky sachez qu’il vous faudra lui accorder beaucoup de temps, ou alors en prendre un autre un peu plus tard.
Il peut vivre dans une maison si vous êtes avec lui ou si vous ne le laissez pas trop longtemps seul, sinon gare aux bêtises (on ne l’abandonne pas du matin au soir dans une maison ou un appartement), et il aime bien les canapés et les lits.
Il peut vivre dehors, à condition que vous soyez clôturé. Faites lui une petite niche avec un toit plat il y sera toujours dessus.
Il adore la vie de famille, mais s’il s’ennuie il fuguera pour aller voir des copains ou pour chasser.
Si vous êtes sportif attelez le à un VTT (vers 10 mois) et partez en randonnée avec lui, c’est un régal. Quand il y aura de la neige, mettez lui un harnais et partez faire du ski de fond, il va adorer.
Le Sibérian Husky est un chasseur, si vous avez des chats prenez un chiot de 2 à 3 mois mais pas plus, pour qu’il s’habitue à eux, sinon il pourrait bien les tuer. Attention aux poules, lapins, moutons…, il faut le mettre en contact avec quand il est petit sinon gare.
Si vous pouvez en avoir deux, je vous conseille d’en élever d’abord un, il vous écoutera mieux, puis quand il aura 10 mois vous pourrez lui prendre un copain de jeux.
Pas besoin d’avoir un couple (sinon gare aux petits tous les 6 mois), deux mâles ou deux femelles peuvent s’entendre à condition de ne pas avoir deux dominants (faites confiance à votre éleveur).
Lorsqu’on en a deux, il arrive bien souvent que l’on se prenne au plaisir du traîneau et on finit avec une meute comme beaucoup d’entre nous. Attention quand même, on les a pour une douzaine d’années.
Si vous en avez plusieurs, la solution est de faire des parcs dehors pour pouvoir séparer les mâles des femelles pendant les chaleurs.
Si votre maison n’est pas fermée, pensez à la clôture électrique, c’est sans danger pour les enfants et très dissuasif pour nos toutous.